Camargue

La moitié de la Camargue «prend l'eau»  

   

   

 

En Camargue, dont le trait de côte recule de 10 à 15 mètres par an, les effets de la montée des eaux sont déjà une réalité. «On a beaucoup de secteurs de Camargue où l'on sait parfaitement qu'on sera obligé de lâcher et de laisser la mer envahir plusieurs milliers d'hectares dans les prochaines décennies, a expliqué le directeur du parc naturel régional de Camargue, Didier Olivry. Avec la dilatation des océans, cela concerne environ 6000 hectares. Si on raisonne à plus long terme avec la fonte des glaces, c'est la moitié de la Camargue qui prend l'eau.»
Reuters
Édition du mercredi 19 décembre 2007

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×