Camargue

La moitié de la Camargue «prend l'eau»  

   

   

 

En Camargue, dont le trait de côte recule de 10 à 15 mètres par an, les effets de la montée des eaux sont déjà une réalité. «On a beaucoup de secteurs de Camargue où l'on sait parfaitement qu'on sera obligé de lâcher et de laisser la mer envahir plusieurs milliers d'hectares dans les prochaines décennies, a expliqué le directeur du parc naturel régional de Camargue, Didier Olivry. Avec la dilatation des océans, cela concerne environ 6000 hectares. Si on raisonne à plus long terme avec la fonte des glaces, c'est la moitié de la Camargue qui prend l'eau.»
Reuters
Édition du mercredi 19 décembre 2007

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site